Le cadeau refusé

Près de Tokyo vivait un grand samouraï, déjà âgé, qui se consacrait désormais à enseigner le bouddhisme Zen aux jeunes. Malgré son âge, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Sa technique était célèbre : il provoquait et insultait son partenaire jusqu’à ce que celui-ci fasse le premier mouvement et il contre-attaquait alors avec la rapidité de l’éclair. Ce jeune guerrier n’avait encore jamais perdu un combat et, connaissant la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire. Les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi.

Tous se réunirent sur une place de la ville et, pendant des heures, le jeune guerrier insulta le vieux maître, lui lança des pierres, lui cracha au visage, cita toutes les offenses connues – y compris à ses ancêtres. Mais le vieux resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira.

Dépités d’avoir vu leur Maître accepter autant d’insultes, les élèves le questionnèrent : « Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même si vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant tous ? »

Si quelqu’un vous tend un cadeau et et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda le samouraï.

A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.

Cela vaut aussi pour les insultes, dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son cœur.

Paru dans le Nouveau Vincentien – n° 3 – 3ème trimestre 2010 – Société des Saint-Vincent de Paul de Belgique asbl.

La fenêtre et le miroir

Un homme dont la richesse avait endurci le cœur et qui se sentait malheureux s’en vint trouver un Rabbi, dans l’espoir de retrouver la joie.

Ce Rabbi lui dit : « Regarde cette fenêtre et dis-moi ce que tu vois. » « Je vois des hommes dans la rue qui vont et viennent. » Alors le Rabbi lui tendit un miroir et lui dit : « Regarde dans ce miroir et dis-moi ce que tu vois. » L’homme répondit : « Je me vois moi-même ! »

« Et tu ne vois plus les autres, reprit le Rabbi. Songe que la fenêtre et le miroir sont faits tous les deux de la même matière première, le verre ; mais le miroir ayant été recouvert d’argent à l’arrière, tu n’y vois plus que toi-même, tandis que tu vois les autres à travers la vitre transparente de la fenêtre. Je déplore d’avoir à te comparer à ces deux espèces de verre. Pauvre, tu voyais les autres, et tu avais pour eux de la compassion. Couvert d’argent, tu ne vois plus que toi-même. Sans doute vaut-il mieux gratter le revêtement d’argent pour que tu puisses à nouveau voir les autres… ».

D’après Sigismund von Radecki – écrivain et traducteur allemand (1891-1970).

La Grâce Divine

Un vieil homme avait un troupeau d’ânesses. Et il avait trois fils. Il décida de léguer la moitié du troupeau à son fils aîné, le quart au deuxième et le sixième au troisième. Et ce qui restera, décida-t-il, ce sera « la part du Divin ». Et il mourut.

Les trois frères se réunirent pour faire les comptes. Le père avait laissé 11 ânesses. Pour le fils aîné, la moitié du troupeau : 11 divisé par 2 = 5,5 ânesses. C’est ennuyeux ! Pour le deuxième, le quart du troupeau : 11 divisé par 4 = 2,75 ânesses. C’est regrettable ! Pour le troisième, le sixième du troupeau : 11 divisé par 6 = 1,83 ânesses. Un vrai massacre ! Quant à « la part du Divin », elle était de 0,92 ânesse.

Le troupeau de 11 ânesses commençait à trembler pour sa survie ! Quant aux 3 fils, ils menaçaient de s’entretuer.

L’aîné des 3 frères décida d’aller consulter le Sage du village. Le Sage lui dit : « Calmez-vous, j’ai une idée. J’ai dans mon cabanon une ânesse qui ne sert à rien, prenez-la, vous pourrez toujours me la rendre. Le frère ramena cette grâcieuse ânesse à la maison. Avec les 11 autres, cela faisait un troupeau de 12 ânesses !

On recommença le partage. Pour le fils aîné, la moitié du troupeau : 12 divisé par 2 = 6 ânesses, bien entières ! Pour le deuxième, le quart du troupeau : 12 divisé par 4 = 3 ânesses bien complètes ! Pour le troisième, le sixième du troupeau : 12 divisé par 6 = 2 ânesses, avec 8 pattes ! Au total, les 3 frères s’étaient partagé : 6 + 3 + 2, cela fait 11 ânesses… Et oui, il en restait une, la grâcieuse ânesse du Sage. Bizarre, bizarre !

L’un des frères la ramena au Sage en lui disant : « Pfitt, elle ne sert à rien votre grâcieuse ânesse, je vous la rends ».

Et le Sage lui répondit : « La Grâce Divine » intervient par surprise, par grâce, gratuitement, sans qu’on s’y attende, sans qu’on l’ait voulu, sans qu’on l’ait décidé : comme surcroît au moment où l’on s’y attend le moins.

Elle ne fait que passer, la Grâce. Elle rentre par une porte et elle sort par l’autre. C’est un vrai courant d’air. Apparemment, elle ne sert à rien. Et pourtant, elle réconcilie les frères séparés et elle permet la survie du troupeau, et en plus, chacun des 3 frères reçoit plus que prévu…

La belle histoire du petit grain de blé

Le petit grain de blé est heureux, tout heureux, bien au chaud dans un gros tas de blé, tout au fond du grenier, juste un petit courant d’air qui permet de bien respirer ; jamais une goutte de pluie pour mouiller le tas de blé.

Les autres petits grains sont très gentils, très polis, ce sont de très bons amis. Aussi, quand il fait sa prière, le petit grain de blé remercie le Seigneur : «Merci mon Dieu, je suis tellement heureux, que je voudrais que cela dure toujours. » Mais un jour, il y a un grand bruit dans le grenier.

Des hommes arrivent avec de grosses pelles, et notre petit grain de blé, avec tous ses copains, est jeté dans une charrette. Et la charrette démarre comme pour une promenade. Au hasard des secousses, le petit grain de blé voit tantôt un coin de ciel bleu, tantôt des jolies fleurs, tantôt un papillon ou une coccinelle….

’est vraiment très joli, bien plus beau que le grenier. Bientôt, tout le monde s’arrête, au bord d’un champs bien labouré. Sans ménagement, les hommes jettent le tas de blé dans un coin du champ. Cela fait un choc ! Mais c’est frais, c’est bon… Le grain de blé a le temps de faire une petite prière : « Mon Dieu, je voudrais bien rester là, dans la fraîcheur, le plus longtemps possible… ».

Mais voici que le grain de blé s’enfonce dans la terre… C’est tout noir, c’est humide… le petit grain de blé étouffe… le froid le pénètre au plus profond de lui-même. Il fait une dernière prière : « Mon Dieu, c’est fini, je vais mourir… » Mais voici qu’il se passe quelque chose d’extraordinaire ! Le petit grain se sent traversé par une force immense… ça éclate en lui de partout… et voilà qu’il devient une petite pousse de blé, puis une petite tige, elle monte la tige, elle monte… elle perce la croûte de la terre, et elle devient un épi de blé magnifique, avec au moins soixante petits grains de blé !

Et tous ensemble, ils disent leur prière : « Merci, Mon Dieu, c’est Toi qui nous donnes la vie ! ».

D’après le poète danois Joergense.

Prière pour les catéchistes

Merci au site de l'UP Notre-Dame des 3 Vallées - www.notredamedes3vallees.be

Comme Jésus a appelé ses apôtres, L’Église appelle aujourd’hui les catéchistes. Regarde, Seigneur, ces femmes et ces hommes Qui, tout au long de l’année, vont assurer la catéchèse ; Par ta bénédiction, ouvre leur cœur et leur esprit. Donne-leur le désir de méditer ta Parole, D’annoncer la Bonne Nouvelle, De tenir compte du rythme dont chaque enfant, Chaque jeune, chaque adulte, chaque personne a besoin Pour parvenir jusqu’à toi. Dieu a manifesté dans le Christ son amour et sa vérité. Qu’il fasse de vous les témoins de l’Évangile. Que l’Esprit du Seigneur soit sur vous Pour que vous sachiez travailler en équipe, Avec les prêtres, les diacres, les responsables de la catéchèse Et l’ensemble de la communauté qui est responsable de l’annonce de la foi. Vous tous ici rassemblés, que le Seigneur tout-puissant, Par l’intercession de Marie, vous bénisse, Le Père, le Fils et le Saint-Esprit, AMEN

Un parcours sur les sacrements avec Théobule

https://www.theobule.org

Cette semaine, le baptême.

Défi 51 - Dimanche 30 août 2020 - J'essaye de comprendre et je retiens...

Combien de sacrements y a-t-il et que sont-ils exactement ?

Il sont sept en tout pour l'église catholique.

Les sacrements de l’initiation chrétienne :
1. Le baptême – qui fait de nous des enfants de Dieu. Dieu nous adopte.
2. La confirmation – qui fait de nous des témoins de l’Evangile.  Dieu est avec nous dans notre vie quotidienne, au plus près de ce que nous vivons tous les jours.  C'est notre mission de le faire savoir autour de nous et de vivre comme Dieu nous le demande.
3. L’eucharistie – qui nous permet, chaque dimanche, de retrouver Jésus et de reprendre des forces et de l'amour pour la semaine qui vient.

Les sacrements de guérison :
4. Le sacrement de la réconciliation – qui nous permet de soigner notre relation à Dieu.  Quand on demande pardon pour le mal qu'on a fait et le bien qu'on n'a pas eu l'occasion de faire.
5. Le sacrement des malades – qui nous permet de recevoir la force de traverser l’épreuve de la maladie (physique ou spirituelle).

Les sacrements du service :
6. Le mariage.
7. L’ordination – par lequel un diacre devient prêtre.

Dans tous les cas, le sacrement est un "signe" que Dieu nous fait, par lequel Dieu nous tend la main.  Les sacrements parlent à notre corps (par nos cinq sens : la vue, l'odorat, le goût, le toucher, l'ouïe) et à notre coeur.

Rencontres d'information catéchèse 2020-2021

Les rencontres d’information pour la catéchèse sont programmées.

Elles s’adressent aux parents qui souhaitent inscrire leur enfant en catéchèse mais également à tous les parents des enfants déjà inscrits. Des informations importantes seront communiquées.

Nous vous attendons aux dates, heures et lieux ci-dessous, dans le respect des règles sanitaires (désinfection des mains à l’entrée de l’église, port du masque obligatoire et distanciation sociale à respecter, un parent par famille).

Choisissez la rencontre qui vous convient. Les mêmes informations seront données lors des six rencontres.

Au plaisir de vous retrouver.

Mardi 15/09 – 19h30 – Eglise St-Nicolas – Le Roeulx
Jeudi 17/09 – 19h30 – Collégiale St-Vincent – Soignies
Samedi 19/09 – 10h45 – Eglise St-Nicolas – Le Roeulx
Mardi 22/09 – 19h30 – Collégiale St-Vincent – Soignies J
eudi 24/09 – 19h30 – Eglise St-Nicolas -Le Roeulx
Samedi 26/09 – 10h45 – Collégiale St-Vincent – Soignies

Samedi 29 août - les 2 Jacques

Dans les apôtres, il y avait 2 Jacques.

Jacques le Majeur, frère de Jean et fils de Zébédée, et Jacques le Mineur.  Les Ecritures ne sont pas très bavardes à leur sujet.  Nous reparlerons de Jacques le Majeur plus tard.

A l'époque de Jésus, les liens entre les personnes étaient très forts.  Il n'y avait pas de télévision, pas de lecteur DVD, d'ordinateur ou de Play Station. 

La vie sociale se déroulait en communauté, avec certaines règles, qui nous semblent parfois un peu vieillies.

Essaye de te souvenir si, pendant le confinement, tu as porté une attention particulière ou différente aux autres. 

Comment te sentais-tu ?

Les apôtres - suite...

Il y avait aussi Thomas.  Thomas est connu pour avoir douté de la résurrection du Christ.  Il n'était pas là lors de la première visite de Jésus ressuscité.  C'est lors de la deuxième rencontre que Jésus lui montrera les marques des clous dans ses mains et la trace du coup de lance dans son côté.

Thomas tombera alors à genoux aux pieds du Seigneur.

Jésus lui dira à ce moments les paroles célèbres : "Tu m'as vu et alors tu as cru.  Heureux ceux qui croient sans voir."

Pour réfléchir et méditer

"Pour prier, fais silence. Plus tu feras silence, plus Dieu entrera en toi. Il n'y a pas de technique spéciale, juste dire : "Seigneur, je passe ce moment avec Toi. Il est pour Toi seul." Et puis se taire, parce que la prière est une voix du cœur." Guy Gilbert - Aime à tout casser.

Merci au site de l'unité pastorale Notre-Dame des 3 Vallées - www.notredamedes 3vallees.be

Mercredi 26 août 2020 - on continue encore...

Saint André est le frère de saint Pierre.  Jésus les a appelés tous les deux en même temps sur les bords du lac de Tibériade.  Il était pêcheur également.

Lui aussi est mort crucifié sous le règne de l'empereur Néron.

Chacun des deux frères est considéré comme fondateur d’une Église : l’Église de Rome (occidentale) pour Simon-Pierre, l’Église de Constantinople (orientale) pour André.

Mardi 25 août - on poursuit ...

Il y avait aussi Jean. 

Son prénom signifie "Dieu fait grâce".  Jean est l'un des quatre premiers disciples de Jésus.   On lui attribue le quatrième évangile.  Jean est à côté de Jésus lors du dernier repas, le Jeudi Saint (avant Pâques).  

 

Défi 50 - Lundi 24 août 2020 - Je découvre...

Les douze apôtres.

Il y avait Pierre.   

Quand Jésus, l'a rencontré, il s'appelait Simon.   C'était au bord du lac de Tibériade où Simon péchait du poisson avec son frère.  Jésus leur a dit : "Laissez vos filets et suivez-moi, je ferai de vous des pêcheurs d'hommes."  Plus tard, Jésus lui a donné un nouveau nom : "Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise."  Pierre est mort crucifié en l'an 64, à Rome, sous l'empereur Néron.  On dit que saint Pierre détient les clés du paradis.

Défi 49 - Je retiens...

Qu’est-ce que la fête de l’Ascension ?

Ce jour (un jeudi) est un jour de congé qui a lieu le 40ème jour après le dimanche de Pâques. Nous nous rappelons que Jésus a rejoint le Père dans le ciel.

C’est pour cela que nous ne pouvons plus le voir avec nos yeux.

Mais il est bien présent chaque jour avec nous comme il l’a dit : « Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps. »

Du nouveau dans la rubrique "bibliothèque"

A découvrir.

Une nouvelle année scolaire qui va commencer... on continue les défis ?

Jésus  a dit : " A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres".  (C'est écrit dans l'évangile selon saint Jean, chapitre 13, verset 35).

Il est facile d'aimer les gens qui pensent comme nous, qui sont comme nous et qui nous aiment.   Mais faire le premier pas vers quelqu'un qu'on trouve bizarre ou qui nous a fait du mal, c'est plus compliqué.

On peut demander à Dieu de nous aider.  La prière, c'est aussi pour ça.

Essaye de trouver dans la journée un moment, toujours le même (c'est plus facile pour ne pas oublier 🙂), où tu demanderas à Dieu de t'aider à trouver le meilleur au fond de ton coeur.

 

Défi 48 - Vendredi 21 août - J'agis...

Quelles sont tes bonnes résolutions pour la rentrée ?  Choisis un objectif pour le mois de septembre.  Te faire un nouveau copain , une nouvelle copine, ranger ta chambre...

Défi 47 - Jeudi 20 août 2020 - Je cherche à comprendre...

A quoi reconnait-on l'action de l'Esprit Saint dans un coeur ?  A ses fruits.  Comme un arbre plein de vie.

Quels sont-ils ?  L'amour.   La joie.  La paix.  La patience.  La bienveillance.  La bonté.  La fidélité.  La douceur.  La maîtrise de soi.

Oui, Dieu est aussi tout cela.

Et toi ?  A quoi tous ces mots te font-il penser ?    Cherche 3 mots qui représentent Dieu pour toi 

 

Mercredi 19 août 2020 - Qu'est-ce qu'une parabole ?

Jésus utilisait des paraboles, de petites histoires,  pour faire mieux comprendre son message aux gens qu'il rencontrait.  

Comme par exemple : la parabole du bon Samaritain.

Tu peux trouver ce texte dans le Nouveau Testament, dans l'évangile de Luc, au chapitre 10, versets 30 à 37.

Lis-le et réfléchis.

Comment agissons-nous ?  Sommes-nous toujours comme le bon Samaritain ? 

Ma prière du matin

Un chrétien n'est pas meilleur que les autres.  Mais il a une mission : rayonner de l'amour du Christ et faire briller la lumière reçue à son baptême.  Pour que quand les gens l'approchent, ils se sentent bien avec lui et aient envie de découvrir la source de cette lumière.

d'après le site de l'unité pastorale Notre-Dame des 3 Vallées - notredamedes3vallees.be

Défi 46 - Qu'est-ce que le baptême ? - Je réfléchis....

Si tu as été baptisé bébé, ce sont tes parents qui ont pris l'engagement de te faire connaître Dieu et de te montrer le chemin pour vivre en enfants de Dieu.

Par le sacrement du baptême, Dieu nous adopte.  Nous devenons ses enfants.  Et nous avons toute notre vie pour apprendre à entrer en relation avec lui.

Mais parfois, des personnes qui n'ont pas été baptisées bébés, font ce choix plus tard, après avoir bien réfléchi.  

On peut être baptisé  à tout âge.

Défi 45 - Dimanche 16 août 2020 - Je retiens...

Le vent, aussi, est utilisé comme symbole pour représenter l’Esprit Saint.

Prière

Sainte Vierge, puisses-tu jeter ton regard bienveillant sur les familles qui, en ces temps si particuliers, demandent le sacrement du baptême pour leur bébé ainsi que sur celles dont un enfant recevra pour la première fois, dans les prochaines semaines, le sacrement de l'Eucharistie.

Prie pour nous, Sainte Vierge.  Que nous aussi, nous puissions dire un "oui" de confiance au Seigneur.

Amen.

Samedi 15 août - Assomption

 

Que fête-t-on aujourd’hui, le 15 août ?

Nous fêtons l’Assomption de la Vierge Marie.

Pour nous, chrétiens, cela signifie que Marie, elle aussi, est montée au ciel. 

Il ne faut pas confondre

Assomption de la Vierge Marie et

Ascension de Notre Seigneur Jésus-Christ.

😉

 

 

Statue de la Vierge Marie à Banneux (Belgique)

Défi 44 - Vendredi 14 août 2020 - Je réfléchis...

Pourquoi utilise-t-on de l’huile pour les sacrements du baptême et de la confirmation ?

Cette huile est appelé le Saint-Chrême.  Elle est bénie une fois par an, lors de la messe  chrismale qui se déroule le Mardi Saint, le mardi avant Pâques.

Le baptême et la confirmation sont des sacrements que l’on ne reçoit qu’une seule fois dans sa vie.

As-tu déjà essayé de faire partir une tâche d’huile sur un vêtement ? Ce n’est pas facile. Il faut beaucoup frotter ou utiliser des produits détachants spéciaux.

L’huile avec laquelle nous sommes oints (ce verbe "oindre" a donné le mot "onction" - nous en parlerons plus tard) lors du baptême et de la confirmation pénètrent dans notre corps. C’est comme un tatouage invisible. Elle est parfumée et l’odeur va rester longtemps, signe que Dieu nous accompagne tout le temps et partout.

Nous sommes également des êtres humains avec un esprit et un corps. Nous avons 5 sens qui nous permettent d’être en contact avec le monde : le goût, l’odorat, l’ouïe, le toucher, la vue.

Nos cinq sens nous permettent aussi de percevoir le cadeau du sacrement : l’huile pour le toucher, le parfum pour l’odorat, les paroles prononcées par le prêtre pour l’ouïe, la lumière du cierge de baptême ou du cierge pascal pour la vue, l’eucharistie, lorsque le sacrement se déroule durant une messe, pour le goût.

Défi 42 - Jeudi 13 août 2020 - J'agis...

"Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir." ❤

Cette phrase se trouve dans les Actes des Apôtres (chapitre 20, verset 35), après les évangiles, dans le Nouveau Testament.

On peut donner beaucoup de choses.  Mais le plus important à l'heure actuelle, est peut-être de donner son temps, son attention, aux autres.

Ne pas penser qu'à soi.  

Tu peux essayer.  Par exemple, 1 fois par jour, de faire quelque chose pour quelqu'un (papa, maman, un frère ou une soeur, papy ou mamy).  Il y a tellement de petits services à rendre qui mettent du bonheur dans le coeur de celui reçoit mais aussi dans le coeur de celui qui donne.

Tu vois que les textes de la Bible nous parlent encore aujourd'hui 😀.

Défi 41 - Mercredi 12 août 2020 - Je m'applique pour faire mon signe de croix correctement

Au nom

du Père (main sur le front)

du Fils (main sur le coeur)

et du Saint-Esprit (main sur l'épaule gauche puis sur la droite)

Attention, réfléchis pour ne pas confondre gauche et droite  😀.  On fait son signe de croix quand on rentre dans une église, au début de la messe, ...  On se  relie à Dieu.

idees-cate.com

Mardi 11 août 2020 - Je découvre...

Les rois mages ont apporté différents cadeaux à Jésus nouveau-né : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.  L'or, c'est facile, on sait ce que c'est.  Mais l'encens et la myrrhe ?

L'encens est la résine d'un arbre.  On la récole en faisant une petite coupure sous l'écorce.  Quand on la brûle ou la chauffe, elle dégage une odeur douce.  On utilise encore l'encens lors de certaines célébrations lorsque le prêtre utilise l'encensoir.

La myrrhe est également une résine.  On s'en servait dans les rites funéraires.

 

encensoir - pixabay.com - image libre de droits

Lundi 10 août 2020 - Je réfléchis...

Merci à Stéphane S. pour le partage.

Défi 40 - 9 août 2020 - C'est dimanche... !

Le dimanche, c'est le jour du Seigneur - "Dominicus dies".  C'est l'empereur Constantin qui a décidé que le dimanche serait un jour de repos.  Cela afin de permettre aux chrétiens de fêter la résurrection du Christ.

Ce jour-là, on prend un peu de temps pour faire le point sur la semaine écoulée, échanger et partager en famille, se tourner vers Dieu pour lui donner nos joies, nos peines, nos colères, ...

Chaque dimanche (mais aussi dès le samedi soir), les messes appellent également les chrétiens à se retrouver tous ensemble pour reprendre des forces.

d'après Magnificat Junior du 12 janvier au 25 février 2020

Défi 39 - 8 août 2020 - J'agis...

Aujourd'hui, essaye, comme Jésus l'a demandé, de te mettre au service. 

Ce ne doit pas être quelque chose d'énorme : mettre ou débarrasser la table, faire la vaisselle, ranger ta chambre, t'occuper de ton petit frère ou de ta petite soeur, téléphoner à tes grands-parents,...

Fais-le avec le sourire et du fond du coeur.

Défi 37 - 7 août 2020 - Je découvre...

Saint François d’Assise (notre Pape François s’est inspiré de lui pour choisir le nom qu’il porterait durant son pontificat).

François est né à Assise en Italie en 1181 ou 1182 et est mort le 3 octobre 1226.

Il vit dans une famille riche. Il aime les fêtes et la guerre.  Mais il n'est pas heureux, et il cherche à donner  un sens à son existence.   Un jour, il décide de changer de vie et donne tout ce qu'il possède aux pauvres.

Il fonde l'ordre des Franciscains.  Pour eux, le plus important, c'est la prière, la pauvreté, l'évangélisation et l'amour de la Création divine.

La tradition raconte qu'il parlait aux animaux et que ceux-ci le comprenaient.

En 1979, saint François a été nommé patron des écologistes. 

Il rejoint aujourd'hui encore nos préoccupations pour la sauvergarde de notre maison commune, la Terre.

Sources : www.wikipedia.org / www.franciscain.org

statue de saint François d'Assise - Lac Majeur - pixabay.com - photo libre de droits

Défi 36 - 6 août 2020 - Le Samedi Saint

Il y a enfin le Samedi Saint : durant la journée, il n’y a rien, pas de messes, pas de baptêmes, pas de mariages, pas de funérailles.  Les églises sont vides et tous les cierges sont éteints.

L’Eglise et les fidèles sont en attente. Ils attendent en silence le retour de la Lumière.

Le soir, lorsque le soleil est couché, c'est l’heure de la Vigile (Veillée) Pascale. Le lendemain, nous fêtons Jésus ressuscité. Jésus est notre lumière (il nous montre le chemin et nous rassure). C’est pourquoi, à la Vigile Pascale, le prêtre allume un grand feu devant le porche d'entrée.  Les fidèles rentrent alors dans l’église toute sombre. Petit à petit, la lumière revient et chacun peut allumer le cierge qu’il a reçu en entrant.

Parfois, lors de la Vigile Pascale, sont également organisés les baptêmes d'adolescents et d'adultes.

pixabay.com - image libre de droits

Défi 35 - 5 août 2020 - le Vendredi Saint...

Le Vendredi Saint est le deuxième jour du Triduum Pascal.  C'est un jour triste.

Nous nous rappelons que Jésus est mort sur la croix.

En tant que Fils de Dieu, il aurait pu faire un miracle et se sauver lui-même.  Mais alors nous aurions été obligés de croire.  Nous n'aurions plus été libres. 

Or, l'Amour ne peut rien obliger.  Dieu est tout Amour et il nous aime plus que tout.  Il nous laisse donc le choix de l'aimer ou pas.  

 

Dessin par Jean-François Kieffer - Mille images symboliques

Défi 34 - 4 août 2020 - Je cherche à comprendre...

Le premier jour du Triduum Pascal est le Jeudi Saint.

En fin de journée, nous rappelons le dernier repas que Jésus a pris avec les apôtres.  C'est la Cène.  Jésus a demandé que nous nous souvenions de ce qu'il a fait pour nous.  Le rendez-vous de la messe du dimanche nous le rappelle.  Lorsque le prêtre consacre le pain et le vin, il refait les gestes que Jésus a fait pour son dernier repas.

Pour leur montrer aussi que l’important, c’est se mettre au service des autres, Jésus a lavé les pieds des apôtres (tâche habituellement réservée aux esclaves). Il ne faut pas oublier qu’à l’époque de Jésus, on marchait beaucoup. Il faisait chaud et il y avait de la poussière. Faire laver les pieds d’un invité montrait que la personne qui le recevait chez elle avait de l’estime pour lui. Ici, c’est Jésus lui-même qui se charge de ce travail.

Dessin par Jean-François Kieffer

Défi 33 - 3 août 2020 - Je découvre...

Sœur Emmanuelle...

Elle est née à Bruxelles en 1908 et est morte en 2008 en France. Elle avait presque 100 ans.

Elle a vécu en Egypte auprès des plus démunis dans les bidonvilles.

 

Un bidonville est un groupement d'habitations où résident les personnes les plus pauvres. Les bidonvilles se créent spontanément, (...), sur les terrains non construits « en dur » à la périphérie des très grandes villes. ... (d'après : fr.vikidia.org - l'encylopédie des 8-13 ans)

Source : fr.wikipedia.org

Défi 32 - 2 août 2020 - Prière à la Vierge Marie

Je vous salue Marie
Pleine de grâce
Le Seigneur est avec vous
Et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.

Sainte Marie
Mère de Dieu
Priez pour nous, pauvres pécheurs
Maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.

Ville sur Haine - Notre-Dame de Creuse - statue du pélerinage - archives personnelles

Défi 31 - 1er août 2020 - Je découvre...

Qu'est-ce que le Triduum pascal ?

Ce sont les trois jours qui précèdent le dimanche de Pâques.  Il y a le jeudi saint, le vendredi saint et le samedi saint.

Nous verrons dans les prochains jours ce que nous célébrons durant ce temps si particulier.

C'est un moment très fort dans notre vie de chrétiens.

 

Défi 30 - 31 juillet 2020 - Je cherche...

Quand on lit la Bible, il faut penser ces textes ont été écrits il y a très longtemps. Ils avaient (et ont toujours) pour mission de faire passer un message.

Le fil rouge, c’est l’amour incessant de Dieu pour ses enfants.

Parfois, lorsque les temps sont durs, les hommes doutent et font comme si Dieu n’existait plus.

A l’époque où la Bible a été écrite, il n’y avait ni voitures, ni téléphones, ni ordinateurs, ni frigo, mais il y avait la guerre (dans notre monde, malheureusement la guerre est toujours présente), la famine (de nos jours encore certaines personnes ont faim, même dans nos pays européens), les épidémies (le Coronavirus ou Covid-19 montre que même au 21ème siècle, une pandémie peut frapper l'humanité).

Comment ces textes écrits il y a si longtemps peuvent-ils encore nous parler aujourd'hui ?  C'est ce que nous verrons dans les prochains jours.

Défi 29 - 30 juillet 2020 - J'agis...

Aujourd'hui, lors d'une promenade, ramasse un petit caillou que tu trouves particulièrement beau.  En rentrant à la maison, tu le peindras avec de beaux motifs et tu le placeras ensuite dans ton coin prière.  Il peut y avoir plusieurs coins prière dans la maison et même dans le jardin (regarde la photo jointe à cet article).

Archives personnelles - merci au super papy qui nous a transmis cette photo de son coin prière.

Défi 28 - 29 juillet 2020 - Je retiens...

Le feu est un autre symbole utilisé pour représenter l’Esprit Saint.

Pixabay.com - image libre de droits

Défi 27 - 28 juillet 2020 - Je découvre...

👍 Qu’est-ce qu’une icône ?

Une icône (c’est un mot grec qui veut dire « image ») est une représentation de personnages saints dans la tradition chrétienne.

L'icône permet de réfléchir, de prier, de se poser des questions sur ce que Dieu veut nous dire.

Les icônes sont très utilisées dans l’Eglise orthodoxe mais aussi dans les Églises catholiques orientales. Il y a des règles très strictes à respecter lorsque l’on écrit des icônes (et oui, on ne les peint pas, on les écrit).

Icône de la Trinité - Andrei Roublev

Défi 26 - 27 juillet 2020 - Je retiens...

👍Comment s’appelaient les Rois Mages ?

La tradition raconte qu’ils étaient trois. Il y avait Balthazar, Melchior et Gaspard.

- Gaspard était le plus jeune. Il a apporté l’encens.
-
Balthazar était l’homme adulte. Il a apporté la myrrhe. 
- Melchior était le plus âgé. Il a offert l’or.

Les Rois Mages symbolisent la terre telle qu’elle était connue à l’époque de Jésus. Il y avait trois continents : l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

Ceci ainsi que l’âge des Rois signifie que Jésus est venu pour toute l’humanité et pas seulement pour quelques-uns. 

Défi 25 - 26 juillet - Je découvre...

Sainte Anne et saint Joachim.  C'est leur fête aujourd'hui, 26 juillet.

Anne et Joachim étaient les parents de la Vierge Marie.  

Défi 24 - 25 juillet 2020 - Je cherche...

👍 Aujourd'hui, demande à papa et/ou maman s'ils se souviennent de la date et du lieu de ton baptême et de leur baptême à eux.  Prends quelques minutes pour essayer de retrouver des photos.

Si tu as encore un peu de temps, tu peux faire une carte souvenir pour chacun avec le nom, prénom, la date et le lieu de naissance, la date et le lieu de baptême et une photo.

Défi 23 - 24 juillet - Je découvre, je retiens, j'agis et je prie...

Quel est l’apôtre qui a douté de la résurrection de Jésus ?

Réponse : Thomas. Il n’a pas cru les autres apôtres qui disaient qu’ils avaient vu Jésus ressuscité. Il a fallu qu’il le voit lui-même, qu'il puisse toucher ses mains, ses pieds et son côté pour finalement croire que Jésus était bien vivant à nouveau.

Jésus lui a dit alors : «Thomas, toi qui as vu, tu as cru. Heureux ceux qui croient sans voir. »

C’est tout le mystère de notre foi.

👍 Y a-t-il des moments où, nous aussi, nous doutons un peu de Jésus et de son amour ? Tu peux les noter sur un petit carnet.  Cela peut t’aider à voir plus clair dans ton cœur et à demander de temps en temps pardon à Jésus. 

Seigneur Jésus, souvent je doute.  Es-tu là réellement auprès de moi, chaque jour ?  Je ne te vois pas, je ne t'entends pas et c'est difficile de croire.  Fais grandir en moi la foi.  Que je n'ai pas peur de te parler, et surtout d'écouter ce que tu me diras, tout au fond de mon coeur.  Amen.

Défi 22 - 23 juillet 2020 - Je découvre et je retiens...

👍 Dans notre bibliothèque de la Bible, il y a deux grandes parties : l'Ancien et le Nouveau Testament.

Le Nouveau Testament comprend différents écrits dont quatre récits de la vie de Jésus : ce sont les quatre évangiles.

Les quatre évangélistes ont chacun essayé de raconter l’histoire de Jésus en s’adressant à des personnes différentes afin de transmettre le plus possible la Bonne Nouvelle - celle que Dieu t'aime plus que tout.

Les quatre évangélistes sont : Matthieu (son symbole est un ange), Marc (son symbole est le lion,  Luc (son symbole est le taureau) et Jean (son symbole est l’aigle).

Chaque dimanche, durant la messe, nous découvrons un texte des évangiles.  Mais rien n'empêche de découvrir les évangiles chez soi... 🙂. 

Rendez-vous un de ces prochains jours pour écouter une belle histoire.

Défi 21 - 22 juillet 2020 - Je découvre...

... Moïse (son histoire est racontée dans le livre de l’Exode dans l’Ancien Testament).

Moïse est un grand prophète.

La fille du Pharaon d’Egypte l’a trouvé bébé dans un panier sur le fleuve. Elle l’a élevé. Devenu adulte, il libéra le peuple d’Israël de l’esclavage.

Moïse reçut également de Dieu les 10 commandements ou tables de la Loi.   Elles ont été conservées dans l'Arche d'Alliance, puis cette dernière fut installée dans le Temple de Jérusalem.

Mais ceci est une autre histoire.

21 juillet 2020 - Fête nationale

Très belle fête à tous. 

Et plus que jamais, l'union fait la force (c''est la devise de notre pays).

Ensemble, on peut réaliser de grandes et belles choses.   Restons solidaires.

Défi 20 - 20 juillet 2020 - Je retiens...

Qu’est-ce que le Carême ?

Le Carême commence le Mercredi des Cendres et se termine le Jeudi Saint (avant Pâques).

Il dure 40 jours (on ne compte pas les dimanches). 40 est un chiffre symbolique – ce qui veut dire que c’est un message pour expliquer que durant ce moment on se prépare à quelque chose.

Nous sommes invités à voir ce qui est vraiment important pour nous et à nous rapprocher de Dieu et à lui laisser la place pour parler à notre cœur.

Défi 19 - 19 juillet 2020 - Je découvre... et je prie...

👍 Aujourd’hui, découvre le chapelet.

Le chapelet peut t’aider à prier. Il est composé de plusieurs séries de perles. Tu peux même très facilement te faire ton propre chapelet.

On commence par la croix. Fais ton signe de croix et récite le Credo (c’est la prière du « Je crois en Dieu »).

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ; et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit-Saint, à la sainte Église catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

Puis une perle pour le "Notre-Père" (ça tu connais…)

Puis trois perles pour 3 « Je vous salue Marie »

Je vous salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Après les « Je vous salue Marie », récite le « Gloire au Père » (1x).

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen

Puis reprends, quand une perle est seule, c’est un "Notre-Père", quand il y a 10 perles à la suite, ce sont 10 "Je vous salue Marie".

On termine chaque série par un « Gloire au Père ». Et ainsi de suite jusqu'au bout.  

Ca peut paraître long.  Tu peux commencer doucement et augmenter le temps de prière petit à petit.

Dessin par Jean-François Kieffer - Mille images d'Eglise

Dessin par Jean-François Kieffer - Mille images symboliques

Défi 18 - 18 juillet 2020 - Je retiens...

👍 Le moment le plus important dans l’année liturgique pour un chrétien c’est PAQUES.

Jésus est ressuscité. Il a été plus fort que la mort.

C’est parce que nous croyons en sa Résurrection que nous sommes chrétiens.  Jésus l'a dit : "Je suis avec vous pour toujours,  jusqu'à la fin des temps."   Il est avec nous, même si nous ne le voyons pas.

Dieu t'aime.  Il aime chacun d'entre nous.

Défi 17 - 17 juillet 2020 - Je découvre...

👍Qui est le père Damien ?

C’est un prêtre belge qui a vécu au 19ème siècle (il y plus de 150 ans). Il a vécu comme missionnaire dans les îles Hawaii (dans l’Océan Pacifique). A l’époque du père Damien, on y envoyait tous les malades de la lèpre, une maladie causée par une bactérie et qui provoque des lésions de la peau et également au niveau des nerfs.

Le père Damien a soigné les malades de la lèpre jusqu’à sa mort.

Le 11 octobre 2009, l’Eglise a déclaré qu’il était saint et sa fête est désormais célébrée le 10 mai.

Défi 16 - 16 juillet 2020 - Je prie...

👍Si tu n’en as pas, fais-toi un petit coin prière dans ta chambre ou un endroit pour toute la famille.  Tu peux y mettre une image de Jésus, une croix, une petite statuette, un chapelet (nous verrons un autre jour ce dont il s'agit), une icône (là aussi, rendez-vous un jour prochain pour en parler ensemble), une petite fleur séchée...  Tu peux personnaliser ton coin prière et si tu prépares un endroit pour toute la famille, il serait chouette que chacun puisse y mettre quelque chose qui lui tient à coeur.

pixabay.com - image libre de droits

Défi 15 - 15 juillet 2020 - Je cherche...

👍 Sur base du nom de ton église, fais une recherche pour connaître davantage le saint qui la protège (saint Vincent de Soignies, saint Martin, saint Léger, saint Nicolas, sainte Radegonde, saint Pierre, saint Lambert, saint Gery…) et lors d’une visite dans l’église, retrouve et repère les vitraux, les statues qui concernent ce saint.

Eglise Saint-Martin à Horrues - archives personnelles

Défi 14 - 14 juillet 2020 - Je prie... et je demande à Dieu de me guider dans ma journée

Seigneur, aujourd'hui aide-moi à être à ton écoute et à celle de mes frères.  Que je comprenne ce que tu veux me dire.  Aide-moi à être gentil, attentif et à réfléchir à ce que je dis et à ce que je fais.

👍 Pour cela, tu peux aussi travailler comme le philosophe Socrate avec les trois tamis.  Avant de parler, réfléchis et poses-toi trois questions. Fais passer ce que tu veux dire à travers les trois tamis.

1. Ce que je vais dire est-il vrai ?
2. Ce que je vais dire est-il gentil ?
3. Ce que je vais dire est-il utile ?

Si tu as un doute, demandes-toi si tu aimerais que l’on te dise cela à toi ? Et écoute la réponse que te souffle l'Esprit Saint au creux de ton oreille et au fond de ton coeur.

Socrate, lui, disait : « Si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir et je te conseille de l’oublier. »

Socrate - pixabay.com - image libre de droit

Pixabay.com - image libre de droit

Défi 13 - 13 juillet 2020 - Je découvre...

Qui est notre pape François ? Son vrai nom est Jorge Mario Bergoglio. Il est né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine. Il est le 266ᵉ pape de l’Église catholique.  Le premier pape était saint Pierre, l'apôtre qui a suivi Jésus.  Le pape François a été élu  en 2013 par un ensemble de cardinaux.

Le pape François est un Jésuite. C’est-à-dire qu’il fait partie de la Compagnie de Jésus, un ordre religieux fondé par saint Ignace de Lloyola au 16ème siècle.

Il a choisi de prendre le nom de François en hommage à saint François d'Assise.

Image libre de droit : pixabay.com

Défi 12 - 12 juillet 2020 - Je retiens...

En combien de parties la messe est-elle découpée ?
Réponse : Quatre.

1. Le temps de l’accueil (le prêtre accueille les fidèles)
2. Le temps de la parole (les fidèles écoutent la Parole de Dieu)
3. Le temps de l’eucharistie (le prêtre consacre le pain et le vin)
4. Le temps de l’envoi (les fidèles sont envoyés en mission pour toute la semaine).

Défi 11 - 11 juillet 2020 - J'agis...

👍et je fais un joli dessin ou un petit poème destiné à une personne qui n'a pas beaucoup de visite.  Tu peux le déposer dans la boîte aux lettres de la cure de Soignies - rue Henry Leroy 8 ou celle du Roeulx - place de la Chapelle 2.  Tu peux indiquer sur l'enveloppe "à l'attention de Valérie".  Je ferai suivre.  Il y a encore de nombreuses personnes âgées qui n'ont plus de contacts avec personne, même en temps normal.    Maintenant, si dans ta famille, il y a quelqu'un que tu ne vois pas souvent, tu peux également lui faire parvenir un petit message.

Défi 10 - 10 juillet 2020 - Je retiens...

La colombe est un des symboles utilisés pour représenter l’Esprit Saint.

Défi 9 - 9 juillet 2020 - Je découvre...

... le roi David.

Son histoire est racontée dans l’Ancien Testament. Il aurait vécu 10 siècles avant Jésus. Il a vaincu le géant Goliath qui menaçait Israël. La légende raconte qu’il l’a battu avec sa fronde. Il fut un grand roi. David est l’ancêtre de Jésus par Joseph. David est le père du roi Salomon.

David contre Goliath - image libre de droits

Défi 8 - 8 juillet 2020 - Je retiens...

👍La Bible n'est pas un livre...  C'est une super bibliothèque.  Les livres qui la composent rassemblent différents genres littéraires.  Il y a des contes, des récits historiques, ... et bien d'autres découvertes à faire.

Défi 7 - 7 juillet 2020 - J'agis...

👍 Aujourd’hui, mets de côté 5 choses dont tu ne te sers plus (jouets, livres, vêtements trop petits…).  Avec maman ou papa, tu iras les déposer après les vacances dans une association qui pourra les donner à des personnes qui en ont besoin.

Sur Soignies : Oxfam, Pêle-Mêle (Cité des Jeunes), la Croix-Rouge… par exemple.

Sur Le Roeulx, le dépannage alimentaire Saint-Vincent-de-Paul récolte des vivres non périssables.  Il y a un panier à cet effet dans l'église Saint-Nicolas.

Défi 6 - 6 juillet 2020 - Je cherche...

👍 Aujourd’hui, va faire une promenade et va visiter ton église.  Normalement, toutes les églises devraient être ouvertes et accessibles.  Si ce n'est pas le cas, tu peux déjà voir beaucoup de choses de l'extérieur.  Vérifie sur la porte si les heures d'ouverture y sont indiquées. 

Sais-tu en quelle année ton église a été construite ? Y a-t-il des statues ? Qui ou que représentent-elles ? Y a-t-il des vitraux ? Qui ou que représentent-ils ? Que s’est-il passé dans le monde depuis la construction de ton église ? 

Prends un petit carnet avec toi et note tout ce que tu vois.  Tu peux même faire des dessins ou prendre des photos pour t'aider à te souvenir.

archives personnelles

Défi 5 - 5 juillet 2020 - Je prie ...

👍 Aujourd'hui, (re)-découvre LA prière parfaite que Jésus nous a apprise.  Elle dit tout : bonjour, je t'aime, pardon, s'il te plait, merci.  Le plus important, c'est de la dire de tout son coeur.  Quand tu pries, tu peux fermer les yeux et imaginer que Dieu te prend dans ses bras et t'écoute attentivement, avec tout son amour.

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen

Défi 4 - 4 juillet 2020 - Je regarde...

👍Comme le Pape l’a demandé, protégeons tous ensemble notre maison commune. Regarde dans ton jardin ou dans la nature qui t’entoure et découvre les insectes qui s’y cachent. Respire aussi le parfum des fleurs et écoute les oiseaux chanter. Toutes ces merveilles sont la Création de Dieu. En les respectant, tu montres aussi à Dieu que tu l’aimes.

Défi 3 - 3 juillet 2020 - Pourquoi prier ? - Je retiens...

👍 Je prie Dieu pour demander pardon (1), ou pour dire bonjour (2) ou je t’aime (3) ou merci (4), ou enfin pour demander quelque chose en disant s’il te plaît (5).

Retiens en comptant sur les 5 doigts de la main.

Défi 2 - 2 juillet 2020 - Je cherche...

👍 Tu es un enquêteur.  Ta mission aujourd'hui : retrouver, sur base de ton prénom, qui est ton saint protecteur. Découvre quand il a vécu ? Dans quel pays ? Ce qu'il a fait dans sa vie ?  Quand et comment il est mort ?  Bonne recherche...

Défi 1 - 1er juillet 2020 - Prière

👍 Ce soir, avant de t'endormir, tu remercieras Jésus pour la 1ère journée officielle des vacances.  Essaye de te souvenir de quelque chose de chouette qui s'est passé aujourd'hui et remercie Jésus pour cela.

Aujourd’hui, Seigneur Jésus, les vacances commencent. Je m’en vais à ta suite durant tout l’été. Juste pour te dire « merci pour cette belle journée » et que je t’aime très fort. Amen.

Rencontres d'informations rentrée catéchèse 2020 (sous réserves des conditions sanitaires)

Notons déjà dans nos agendas les dates des réunions d’information pour la rentrée catéchèse 2020 (sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire dans notre pays). 

- Mardi 15/09/2020 – 19h30 – Eglise St-Nicolas – Le Roeulx
- Jeudi 17/09/2020 – 19h30 – Collégiale St-Vincent – Soignies
- Samedi 19/09/2020 – 10h45 – Eglise St-Nicolas – Le Roeulx
- Mardi 22/09/2020 – 19h30 – Collégiale St-Vincent – Soignies
- Jeudi 24/09/2020 – 19h30 – Eglise St-Nicolas – Le Roeulx
- Samedi 26/09/2020 – 10h45 – Collégiale St-Vincent – Soignies

Cette invitation s’adresse aux parents des enfants du primaire (de la 1ère à la 6ème année) ainsi qu’aux parents des enfants qui suivent déjà un parcours dans notre unité pastorale.

D’ici là, un bel été à tous. Soyez prudents. Restez solidaires et vigilants.

Dans la joie de vous retrouver en septembre et dans l’espérance que cela puisse se faire dans de bonnes conditions.

Abonnez-vous à notre page Facebook pour être régulièrement tenu au courant ou consultez notre site Internet.

Une naissance...

Suite au confinement, l'idée a été lancée de créer un espace où nous pourrions garder le lien avec toutes les personnes concernées par la catéchèse de notre unité pastorale.  Voici qui est fait...😀.  Espérant que cet espace sera l'occasion de beaux échanges fraternels dans notre chemin ensemble.